Testeur QA

Testeur QA

Le Testeur QA, ou Quality Assurance, est un maillon essentiel dans le métier testeur logiciel. Sa fonction d'ingénieur s'étend dans l'univers du développement de logiciels, jeux vidéo, plateformes et autres services numériques. Évoluant au sein d'une équipe développement, sa mission première dans l'emploi testeur est de garantir l'assurance qualité des produits en identifiant et signalant toute anomalie ou défaillance. La fiche métier du Testeur QA illustre comment, au cœur de ses activités, il participe à la relecture des spécifications et rédige des rapports d'évaluation.

Rôle du Testeur QA

Le rôle du testeur QA est multifacette. Ce métier, ancré fermement dans le domaine informatique, exige une perspicacité et une expertise technique sans compromis. En tant qu'ingénieur spécialisé, le professionnel en QA est appelé à être le gardien de la qualité au sein du processus de création de logiciels. Son emploi nécessite une attention méticuleuse aux détails et un engagement envers l'excellence.

Au quotidien, le testeur QA orchestre une série de tests rigoureux, élaborés méticuleusement pour évaluer et garantir la performance, la sécurité, et la fiabilité des logiciels en développement. Ces tests, qui sont le pilier de son métier, servent non seulement à identifier les failles potentielles mais aussi à s'assurer que le produit final répond aux normes de qualité les plus strictes.

Collaborant étroitement avec les équipes de développement, le testeur QA apporte une contribution précieuse à chaque étape du cycle de vie du logiciel. Grâce à ses compétences d'ingénieur, il est en mesure de comprendre les complexités inhérentes à l'architecture informatique du produit, facilitant ainsi la communication et la résolution de problèmes potentiels. Sa présence et son expertise contribuent grandement à affermir le lien entre les différentes factions de l'équipe de développement, instaurant une atmosphère de collaboration et de cohésion.

L'emploi du testeur QA ne s'arrête pas à la détection et la documentation des bugs. Il s'investit également dans la recherche des solutions optimales, travaillant de concert avec les développeurs pour raffiner et améliorer continuellement le produit. Par ce travail collaboratif, le logiciel bénéficie d'améliorations progressives, garantissant ainsi une expérience utilisateur de la plus haute qualité.

Missions du Testeur QA

  • Contrôler les développements techniques avec des tests fonctionnels
  • Valider les intégrations graphiques à l’aide d’outils ciblés
  • Garantir l’expérience utilisateur (UX) des productions
  • Vérifier la conformité des livrables avec les spécifications techniques et le cahier des charges
  • Mettre en place des procédures et des outils d’automatisation de test, type Sélénium
  • Créer les tickets de non-conformité / bug / retour, en suivant les process internes de l’agence
  • Garantir la qualité du logiciel (Software Quality Assurance, SQA).
  • Interface avec les équipes de développement,  les donneurs d’ordre afin d’identifier les exigences du programme, le matériel de référence, les exigences de l’utilisateur final. Grâce à ces informations,  choisir la modalité et les techniques d’essai les plus indiquées.
  • Préparer un plan d’essai (testing plan) en indiquant les activités d’essai  requises pour chaque projet :  composants qui seront testés, les différentes activités de testing, les ressources requises et un planning des activités.
Fiche métier - Testeur QA.jpg

Compétences du Testeur QA

Compétences techniques 

  • Maîtrise des outils spécifiques au test logiciel pour assurer la qualité des applications.
  • Connaissance approfondie de l'automatisation des tests pour optimiser les processus. 
  • Capacité à réaliser des tests manuels et automatisés adaptés aux besoins du métier testeur logiciel. 
  • Aptitude à collaborer avec les membres de l'équipe développement pour une meilleure coordination. Connaissance des méthodologies de test validation pour assurer une assurance qualité irréprochable. 
  • Familiarité avec les outils de qualité assurance tels que Selenium ou JIRA.
  • Compétences en tests fonctionnels et techniques pour une couverture complète des besoins de l'emploi testeur. 
  • Capacité à se former continuellement, notamment via une formation testeur logiciel, pour rester à jour avec les évolutions du métier.
  • Compréhension approfondie des frameworks d'automatisation des tests pour renforcer la qualité des logiciels. 
  • Compétences en ingénieur test validation pour s'assurer que chaque test est précis et pertinent. 
  • Aptitude à travailler en tant que testeur quality assurance pour garantir le respect des normes du métier. 
  • Habileté à adapter les tests en fonction des retours et des évolutions du logiciel. 
  • Compréhension des spécificités du poste testeur logiciel au sein d'une entreprise. 
  • Capacité à intégrer rapidement les offres d'emploi pour les testeurs et à comprendre les besoins spécifiques de chaque entreprise. 
  • Connaissance des outils et méthodologies liés au métier testeur pour une meilleure adaptabilité. 
  • Capacité à conseiller et former les nouveaux membres de l'équipe développement sur les meilleures pratiques de test. 
  • Maîtrise des compétences techniques essentielles pour le rôle, renforcée par des qualités et compétences propres au testeur. 
  • Connaissance des meilleures pratiques de testeur assurance qualité pour une meilleure efficacité en entreprise.

Soft skills

Le testeur web QA, en plus de ses expertises, possède un ensemble de soft skills qui sont essentiels pour exceller dans son rôle. Ayant acquis de l'expérience sur des projets digitaux stratégiques et ambitieux, il a développé une forte capacité d'analyse et de gestion du risque, ce qui le prépare à anticiper et à répondre aux défis complexes. Son agilité dans la découverte et la résolution de bugs témoigne de sa capacité à s'adapter rapidement et à trouver des solutions dans des situations imprévues. Cette polyvalence, couplée à une solide expertise en contrôle des développements réalisés, lui permet d'aborder divers sujets et technologies avec assurance.

La rigueur et la méthodologie sont au cœur de son approche, notamment grâce à la mise en œuvre de protocoles de test structurés. Cette rigueur est complétée par une aisance rédactionnelle, lui permettant de documenter clairement les problèmes identifiés et les solutions proposées. Il possède une véritable démarche qualité, avec un œil particulièrement attentif à l'ergonomie des sites et applications, reconnaissant l'importance cruciale d'une expérience utilisateur optimale.

Au-delà de ses capacités individuelles, il est naturellement collaboratif, faisant preuve de curiosité et d'enthousiasme lorsqu'il travaille en collaboration, ce qui en fait un atout précieux pour tout projet.

Études et formation du Testeur QA

Pour intégrer l'emploi de testeur QA, un parcours académique axé sur l'informatique est souvent requis. En effet, avant de postuler à des offres de recrutement pour ce métier, de nombreux étudiants choisissent des formations spécifiques pour se préparer aux exigences techniques et méthodologiques. Des diplômes tels que le BTS informatique, la Licence professionnelle en systèmes informatiques et logiciel, ou encore un Master 2 professionnel en informatique sont couramment sollicités par les employeurs. Une école d'ingénieur spécialisée en programmation informatique offre également un bagage solide pour les étudiants désireux de faire ce métier.

Outre ces parcours académiques, la certification CFTL/ISTQB est une référence dans le domaine, renforçant la crédibilité du candidat et attestant de ses compétences spécifiques en matière de tests.

Évolutions possibles du Testeur QA

Les années d'expérience et l'expertise acquise peuvent naturellement conduire à des postes orientés "fonctionnels" ou managériaux. Ces postes requièrent non seulement une maîtrise technique, mais aussi des compétences en gestion d'équipe et en coordination de projets. Ainsi, un testeur QA pourrait envisager :

  • Gestionnaire de projet, où la planification et la supervision des différentes phases du projet deviennent centrales
  • Leader des tests, assurant la direction des initiatives de test au sein d'un projet ou d'une organisation
  • Manager d'une équipe QA, supervisant et guidant un groupe de professionnels dédiés à l'assurance qualité
  • Responsable des tests et de la validation, garantissant la conformité des produits livrés

Pour ceux ayant une affinité avec les aspects plus techniques, plusieurs avenues s'ouvrent également à eux :

  • Ingénieur en tests et validation
  • Évolution du rôle de testeur manuel vers l'expertise en tests automatisés
  • Responsable technique en assurance qualité
  • Expert en tests
  • Directeur technique