Fiche métier développeur fullstack

Développeur fullstack

Le Développeur Fullstack est un expert unique dans le monde du développement web, capable de gérer à la fois le Frontend (la partie visible d'un site web) et le Backend (les coulisses techniques). C’est un métier polyvalent, qui combine la créativité et la technique pour transformer des idées en sites web complets. Découvrez comment le développeur fullstack utilise ses compétences variées en programmation pour relever différents défis, de la conception visuelle au traitement des données, rendant son rôle essentiel dans la création de sites web performants et adaptatifs.

Rôle du du développeur fullstack

Le développeur Fullstack jongle habilement entre les univers du frontend et du backend, construisant ainsi des applications web ou mobiles de A à Z. Son expertise s'étend des technologies client, telles que HTML, CSS et JavaScript, à la gestion des données et serveurs avec divers langages de programmation et bases de données. Véritable couteau suisse du développement web, il navigue avec aisance à travers les différentes couches technologiques d’un projet, assurant une liaison fluide entre l’interface utilisateur et le traitement des données en coulisse. Ses compétences techniques englobent tant le développement de l'aspect visuel que fonctionnel, faisant de lui un développeur web crucial dans tout projet web en milieu digital. 

Missions du développeur fullstack

  • Conception d'Interface web: Créer des interfaces utilisateur efficaces et réactives pour toute application web.
  • Développement Frontend: Utiliser HTML, CSS, et JavaScript pour développer l'interface visuelle web.
  • Développement Backend informatique: Gérer la logique serveur, les bases de données et l'implémentation API pour chaque application.
  • Optimisation UX/UI dans le web digital: Assurer une expérience utilisateur intuitive et ergonomique.
  • Gestion de Base de Données: Concevoir, gérer et optimiser les bases de données pour assurer la stabilité de l’application web.
  • Implémentation API: Intégrer des API tierces et développer des API internes pour l’application.
  • Sécurité: Veiller à la sécurité des données et aux bonnes pratiques en matière de développeur full stack.
  • Maintenance: Assurer le débuggage et la mise à jour des applications dans un contexte web digital.
  • Tests: Conduire des tests pour assurer la qualité et la performance de l'application à travers divers langages de programmation.
  • Collaboration: Travailler étroitement avec les designers, chefs de projet, et autres développeurs pour accomplir les missions full stack.
  • Documentation: Rédiger des documents explicatifs et des guides pour les futurs développeurs et utilisateurs, ancrant ainsi la pérennité du développement.
  • Déploiement: Gérer l'hébergement et le déploiement de l'application web sur des serveurs, veillant ainsi à sa disponibilité constante dans l'univers du web full stack.
Fiche métier - Développeur fullstack.jpg

Compétences du développeur fullstack

Compétences techniques 

  • Langages de Programmation: Maîtrise de JavaScript, PHP, Python, Java, etc.
  • Frameworks Frontend: Compétence en React.js, Angular, Vue.js, etc.
  • Développement Backend: Expertise en Node.js, Django, Flask, etc.
  • Gestion de Bases de Données: Aptitude avec SQL, MongoDB, MySQL, Oracle, etc.
  • Utilisation d'API: Connaissance en RESTful services et GraphQL.
  • Contrôle de Version: Maîtrise de Git et GitHub.
  • Déploiement: Compétence en AWS, Docker, et autres plateformes.
  • Testing: Habileté en Jest, Mocha, Jasmine, etc.
  • Sécurité Web: Connaissance des meilleures pratiques de sécurité.
  • Responsive Design: Expertise en HTML5, CSS3, et Bootstrap. 

Soft skills

Un développeur fullstack doit posséder des "soft skills" essentielles telles que la communication claire pour expliquer des concepts techniques, la collaboration pour travailler efficacement au sein d'une équipe, la résolution de problèmes pour naviguer à travers les défis, ainsi que l'adaptabilité pour rester pertinent dans un domaine technologique en constante évolution. Ces compétences interpersonnelles sont cruciales pour le succès dans le rôle polyvalent et interactif du développeur fullstack. Une formation solide en informatique est également un atout précieux pour renforcer ces compétences et accélérer la progression de carrière du développeur. 

Études et formation du développeur fullstack

Pour devenir développeur fullstack à Paris, les diplômes en informatique, ingénierie logicielle, ou dans des domaines connexes sont courants et utiles. Toutefois, l'industrie IT accorde aussi une grande valeur à l'expérience pratique et aux compétences spécifiques. Ainsi, les individus peuvent également entrer dans ce domaine via des bootcamps de codage, des cours en ligne, ou par auto-apprentissage, en démontrant habilement leurs compétences à travers des projets personnels ou des contributions à des projets open source. Il est fréquent de voir des offres d'emploi en CDI pour des postes de développeur web fullstack demandant un bac+5 en informatique et une solide expérience en développement. 

Évolutions possibles du développeur fullstack

Développeur spécialisé : se focaliser davantage sur un domaine particulier comme le développement front-end, back-end, développement mobile, ou data science, en poursuivant l’expertise requise dans le métier de développeur fullstack.
 

Architecte logiciel : concevoir des solutions logicielles globales pour des applications, en veillant à l’harmonie et à la viabilité de l’ensemble des composants.
 

Lead developer : prendre en charge une équipe de développeurs, en guidant les projets de développement tout en assurant une communication fluide entre les équipes techniques et non-techniques.

Chef de projet Informatique : gérer des projets IT de bout en bout, en assurant la liaison entre les objectifs du projet et les équipes de développement.

Chef projet technique : en tant que rôle similaire au Chef de Projet Informatique, mais avec une focalisation renforcée sur les aspects techniques du projet.

Scrum Master : veiller à l'application des méthodologies Agile au sein des équipes de développement, en facilitant la communication et en résolvant les obstacles qui pourraient entraver la progression du projet.

Product manager : guider le développement de l'application en travaillant en étroite collaboration avec les équipes de développement, de marketing, et de vente pour assurer le succès du produit sur le marché.

CTO (Chief Technology Officer) : occuper un rôle de direction technologique, en prenant des décisions stratégiques concernant la technologie et les directions techniques de l'entreprise, s’assurant que les choix technologiques sont en adéquation avec les objectifs à long terme de la compagnie.

Data engineer : en pivotant vers la gestion et l'optimisation des flux de données au sein de projets.

DevOps engineer : travailler à l'amélioration de l'infrastructure technique, et à l'optimisation de la collaboration entre les équipes de développement et d'exploitation.

Security engineer : se spécialiser dans la sécurisation des applications et des données, en veillant à prévenir, détecter et gérer les menaces de sécurité.

Freelance/Consultant IT : offrir des services spécialisés et des conseils en tant qu’indépendant dans divers domaines liés au développement web et logiciel.

Formateur en Développement Web : partager l'expertise et les connaissances avec les nouveaux venus dans le domaine, que ce soit dans un cadre académique ou via des plateformes d'apprentissage en ligne.